International +1 450 675 2741 France : 33 09 75 18 25 88 Canada & U.S.A. : 1 866 769 5656
TENDANCES
Les effets de la possession d’un temps partagé sur la vie personnelle

The Millennials - la prochaine génération de propriétaires de timeshare

La perception positive des propriétaires de timeshare de par leur génération

Selon l'édition 2015 de Shared Vacation Ownership, l'étude a sondé sur la perception positive ressentie par les propriétaires de temps partagés quant à leur produit de timesharing et selon leur groupe de génération:

  • Les Millénaires - 80% des propriétaires de timeshare (23-33 ans) ont une perception positive de leur multipropriété vacances;
  • Comparé aux deux groupes d'âge plus âgés:
  • Le segment plus jeune de la génération X (34-44 ans) s'est senti positif à 78%;
  • L'ancien segment de la génération X (45-54 ans) se sentait positif à 64%.

Selon la même étude, la génération du millénaire (gen Y), le plus grand groupe de consommateurs aux États-Unis, qui compte environ 80 millions de personnes et dépensent plus de 200 milliards de dollars en biens et services chaque année, représentera les plus grands défenseurs du timesharing.

Source: Arda Datashare - Décembre 2015

Le niveau de connaissance sur le timesharing étroitement lié à la susceptibilité d'acheter

Un sondage auprès des propriétaires de timesharing et non-propriétaires révèle que le niveau de connaissance sur le produit est étroitement lié avec leur perception et leur susceptibilité d'acheter.

Selon un sondage réalisé par FIA de l'ARDA, la perception positive sur le timesharing chez les propriétaires et les non-propriétaires est étroitement liée au degré de connaissance sur le produit. Le sondage révèle que plus les personnes sont informées sur le sujet, plus elles ont de chances d'avoir une perception positive des temps partagés. En fait, selon un récent sondage omnibus mené par la firme de marketing Leger pour le FIA, plus de 69% de ceux qui connaissent très bien la multipropriété (propriétaires de timesharing) ont une perception positive de l'industrie comparativement à seulement 11% de ceux qui sont moins familiers avec l'industrie (les non-propriétaires de timeshares) ont une perception positive.

Il n'est pas rare de trouver des non-propriétaires de temps partagés qui ont des idées pré-conçues sur le concept et d'avoir développé leur perception négative basée sur les opinions et les ouï-dire des autres. Les sources générales de la controverse négative à propos du timeshare sont généralement dues à des récits de pratiques commerciales trompeuses et à de mauvaises expériences de vente souvent définies comme « vente sous pression ».

Cependant, lorsqu'il s'agit de l'usage des temps partagés, 69% des propriétaires de timeshare, qui en savent plus sur le concept par rapport à un consommateur non-propriétaire, ont une perception positive à 68% et 66% des non-propriétaires ont une perception négative à 98%.

Selon le même sondage, ceux qui ont une perception positive du temps partagé ont formé leur opinion en fonction de leur expérience personnelle (74%) tandis que les perceptions négatives sont plus susceptibles d'avoir été formées de sources secondaires (opinions d'autres personnes, 62%).

L'enquête rapporte également que parmi ceux qui ont une perception positive de la multipropriété, 68% envisageraient définitivement d'acheter dans un avenir rapproché, tandis que 77% de ceux qui ont une perception négative n'envisageraient jamais pas d'acheter.

À la lumière de ces résultats, il est évidemment que la connotation quelque peu négative du terme « timesharing » est toujours très présente dans l'esprit du consommateur. Toutefois, si la réputation douteuse du timesharing est dû au faible niveau de connaissances que les consommateurs ont sur le timesharing, l'industrie se devra de continuer à diffuser de l'information au consommateur afin de contrer le déclin de sa confiance envers le produit dans l'avenir.

Source: Arda Datashare - Décembre 2015

Les effets de la possession d’un temps partagé sur la vie personnelle

Lorsqu’on leur a demandé d’indiquer à quel point la possession d’un temps partagé avait affecté leur vie personnelle, les propriétaires de temps partagé canadiens ont répondu ce qui suit:

  • 73.8% ont ressenti le degré d’anticipation augmenter vis-à-vis leurs vacances ; incluant 41,8% de ceux-ci pour qui cette anticipation ait « grandement » augmenté.
  • 69.1% croient que cela a eu pour effet d’augmenter leurs expériences culturelles dû à l’ouverture de nouvelles destinations vacances.
  • 65.0% ont vu leur temps passé en vacances augmenter.
  • 55.2% croient que cela a amélioré leur santé et leur qualité de vie.
  • 33.9% ont ressenti un effet bénéfique sur la communication entre les membres de leur famille.

Ces résultats suggèrent que les temps partagés offrent des bénéfices autres que ceux d’offrir des vacances faciles à planifier et économiques.

Source: Arda