International +1 450 675 2741 France : 33 09 75 18 25 88 Canada & U.S.A. : 1 866 769 5656
TENDANCES
Les tendances de l’industrie

L’industrie du timesharing - un aperçu sur son développement

Depuis sa création, l’industrie du temps partagé a démontré une croissance constante et soutenue qui a contribué à son développement depuis ses débuts dans les années 1960 jusqu'à aujourd'hui.
Voici un aperçu sur sa croissance et quelques éléments clés de son développement

Créé pour la première fois dans les Alpes françaises au début des années 1960, le concept du timesharing (temps partagé) a souvent été accrédité à Paul Doumier qui avait inventé la phrase: «Il est moins coûteux de posséder l'hôtel que de louer la chambre», et le concept était lancé!

Le concept du temps partagé a été conçu pour permettre à un groupe d'individus de partager le droit d'occuper une propriété vacances au cours de l'année, généralement pendant une ou deux (2) semaines et ce, à chaque année. Les particularités des échanges de semaines pour d'autres destinations sont apparues dans les années 1970 avec la création de Resort Condominium International (RCI). La flexibilité d'échanger des intervalles hebdomadaires vers d'autres destinations à travers le monde est devenue une caractéristique distincte du concept du timesharing et a largement contribué à l'essor de sa popularité.

Au fur et à mesure que le concept du temps partagé se développait dans les années 1970 et 1980, les projets en multipropriétés se sont rapidement développés dans le monde entier. Entre 1990 et 2003, les propriétés de timesharing dans le monde ont augmenté à un taux moyen de 12% par an. Selon le rapport de l'industrie mondiale de timeshaaring de Ragatz Associates, une unité de recherche et d'affaires de RCI, il y avait un nombre total de 5 425 stations de villégiature dans le monde en 2003. On a estimé qu'environ 6,7 millions de ménages possédaient ou détenaient des droits d'utilisation ou d'adhésion à quelques 10,7 millions d'intervalles hebdomadaires dans le monde entier.

En 2010, l'industrie de la multipropriété mondiale a enregistré des ventes mondiales de près de 785 000 intervalles vendus qui représentaient 4,7% de l'inventaire total des intervalles détenues dans le monde entier. Sur la base de ces données, nous pouvons estimer qu'il y avait alors un total approximatif de 16,7 millions d'intervalles détenues dans le monde entier

Aux États-Unis, les développements importants se sont surtout concentrés dans les États de la Floride, de la Californie, de la Caroline du Sud et d'Hawaï, qui représentaient 41% des stations de multipropriété mondiales. En 2016, un rapport sur le nombre de propriétaires de timesharing aux États-Unis, rapportait qu'environ 6,9% des ménages américains possèdent un ou plusieurs types de multipropriété vacances partagée, y compris les semaines traditionnelles d'intervalles fixes, les points, le club de résidence fractionné et privé. Ce pourcentage a été traduit en plus de 9,2 millions de ménages possédant un produit de timesharing aux États-Unis seulement.

Ces dernières années, le concept a évolué pour offrir un concept plus souple. L'évolution de la multipropriété vacances a augmenté pour inclure des options de plus en plus variées dans les voyages tels que le timesharing/ Multipropriété vacances, Propriété fractionnée / Résidences de Clubs privés, Clubs de multi-destinations, et Condo-Hôtels. Souvent basé sur un système de points ou de crédits, ces produits de vacances ont rendu le concept moins restrictif et plus attrayant pour une plus large gamme de voyageurs. Aujourd'hui, avec la flexibilité accrue des systèmes d'échange, des millions de propriétaires de temps partagé continuent d'apprécier le principe de «posséder leurs vacances» et de profiter des multiples choix de vacances exceptionnels à plus de 5 300 propriétés de villégiature dans plus de 120 pays à travers le monde.

L'industrie du temps partagé, un segment d'une croissance rapide dans l'industrie voyage et du tourisme

L'industrie a connu une forte croissance tout au long de son développement depuis 1974, à l'exception de la période de récession de 2008, l'industrie a affiché des croissances périodiques spectaculaires au cours des décennies de 1974-1984 avec une croissance annualisée de 38% et la deuxième plus importante de 1994-2004 avec une croissance annualisée de 17%.

Une augmentation significative du volume des ventes mondiales, passant de 3,2 milliards de dollars en 1990 à 9,4 milliards de dollars en 2002, avec 5,5. milliards aux États-Unis seulement, a révélé un avenir prometteur pour le segment du temps partagé dans l'industrie du voyage et du tourisme mondial. L'Europe et l'Amérique latine représentaient ensemble la majeure partie du reste des ventes avec l'Asie et l'Australie montrant une forte émergence du marché du timesharing.

En 2007, une étude publiée par la Fondation internationale ARDA (AIF), dirigée par Ernst & Young, LLP a montré des indicateurs de croissance accélérée pour l'avenir. L'étude Ernst & Young a montré une nouvelle croissance des ventes de 81% sur une période de cinq ans. La même étude a également révélé que le volume des ventes aux États-Unis avait atteint un nouveau sommet de 10 milliards de dollars en 2006. De 2000 à 2009, aux États-Unis, les ventes par timeshare ont été en moyenne de 7,5 milliards de dollars par année, avec des résultats remarquables en 2006, 2007 et 2008 aux volumes de ventes respectifs de 10, 10,6 et 9,7 milliards de dollars.

La crise financière mondiale de 2008 a eu pour effet de ralentir considérablement son élan en affichant une baisse drastique des ventes à 6,3 milliards en 2009, une baisse de 35% aux États-Unis et 27% dans le monde entier. Dans certaines régions, comme en Afrique, en Asie, en Amérique centrale et en Amérique du Sud, toutefois, les ventes ont continué de grimper entre 2008 et 2010.

Aux États-Unis, le volume des ventes a ensuite repris pour passer de 6,4 milliards de dollars en 2010 à 8,6 milliards de dollars en 2015, soit une croissance annualisée de 5,5% depuis 2009, avec une augmentation significative de 9% en 2015 par rapport aux résultats de 2014 (4) la deuxième plus forte augmentation enregistrée depuis la crise financière. Entre 2014 et 2015, les ventes mondiales ont augmenté de 11,5%, passant de 17,7 milliards de dollars à 19,7 milliards de dollars. Selon le même rapport, l'industrie de la multipropriété vacances a soutenu près de 1,3 million d'emplois en 2015 et a généré une production économique directe de 57 milliards de dollars à l'échelle mondiale.

Selon l'édition AIF 2017 d'ARDA du rapport sur l'industrie mondiale de multipropriété vacances, l'industrie du timesharing ou du temps partagé continuera sa croissance rapide dans les principaux marchés du monde. Avec les volumes de vente et taux d'occupation en hausse, les deux nous indiquent un intérêt solide de la part du consommateur pour ce type de produit de vacances.

L'arrivée des hôteliers, des joueurs-clés dans l'industrie du timesharing

À son début, le timesharing a développé une réputation plus ou moins favorable principalement en raison des tactiques de commercialisation qui offraient des incitatifs généreux pour encourager les individus à «acheter aujourd'hui».

L'urgence imposée au consommateur de prendre une décision le même jour lui a rapidement valu sa réputation de «vente sous pression». Au cours de son évolution, l'industrie du temps partagé s'est vu intégrer la participation d'organisations de premier plan et d'organismes de protection des consommateurs qui lui a permis de mettre en place une réglementation et une application plus strictes. Avec l'adoption de législation sur la protection des consommateurs et la participation des organismes dirigeants et d'organisations telles que ARDA (American Resorts Development Association) CRDA (Canadian Resort Development Association) en Europe, RDO (Resort Development Organisation) et PROFECO (The Mexican Consumer Protection Agency), l'industrie a établi un niveau de crédibilité plus élevé auprès du consommateur et renforcé ses marchés à travers le monde.

Dans les années 1990, l'industrie du temps partagé a connu une résurgence qui a grandement contribué à sa maturité et à son image améliorée. Les joueurs clés de l'hôtellerie comme Disney, Hilton, Hyatt, Marriott, Starwood et Wyndham ont progressivement rejoint l'industrie en intégrant une division de timesharing pour lesquels les taux d'occupation se sont souvent révélés supérieurs à ceux de leurs hôtels.

L'arrivée de ces grandes marques a eu pour effet d'apporter une gamme plus diversifiée de produits. Dans le but de redresser les impressions négatives des consommateurs souvent associées au terme « timesharing », le concept a été remanié et, à partir de là, on lui le décrivait comme étant « multipropriétés vacances » ou « Propriété vacances à temps partagé ».

La venue de ces importants hôteliers ont eu un impact significatif sur l'amélioration de l'image et de la réputation des temps partagés et ce, pour plusieurs raisons. Tout d'abord, ces sociétés ont dépensé des ressources considérables en informant le public sur les nombreux bénéfices des temps partagés. Deuxièmement, les techniques de vente et de commercialisation qu'ils utilisaient étaient plus transparentes et plus raffinées pour aider à rétablir la confiance du consommateur. Troisièmement, la réputation établie et la crédibilité de leurs noms de marque ont servi à neutraliser les préjugés établis du consommateur au sujet du concept. Et, enfin, les produits offerts étaient souvent basés sur un système de points qui rendait l'usage plus flexible et moins restrictif que sa forme originale et plaisait aux voyageurs informés. Ces chaînes hôtelières majeures sont devenues les principaux clubs internationaux de multiples destinations presque du jour au lendemain. Ils ont été en mesure d'offrir une flexibilité accrue d'utilisation, de meilleures opportunités dans les échanges de destinations, et plus de bénéfices pour les vacances au sein de leur adhésion/multipropriété.

Ces changements ont eu un autre impact positif sur les consommateurs qui ont commencé à se rendre compte que le temps partagé offre une véritable option de vacances en fournissant une vraie stratégie de vacances. Avec l'amélioration de la réputation de l'industrie, de plus en plus de personnes ont été attirées par l'idée d'utiliser des temps partagés plutôt que de le discréditer en raison de ses techniques inhabituelles de vente et de marketing. Bien que nous soyons encore loin du jour où le consommateur se réveille à l'idée de « Aujourd'hui, je vais m'acheter un timesharing », il commencent à considérer les utilisations diverses que les temps partagés puissent lui offrir et des nombreux avantages de vacances pour sa famille. Avec la récente augmentation annuelle régulière du volume des ventes mondiales, le nombre de nouveaux clubs de vacances et d'unités qui continuent de s'ajouter dans le monde, on ne peut que conclure que ce segment de l'industrie du voyage et du tourisme est là pour rester.

Le marché de la revente du timesharing et les tendances à venir

Avec chaque unité de timesharing vendue, une unité s'ajoute au marché secondaire du timesharing à revendre par les propriétaires.

Les reventes de multipropriété ont vraiment vu le jour avec la venue de la popularité des achats en ligne. Les sensations eBay et Craiglist à la fin des années 1990 ont fourni d'excellents moyens d'annoncer les multipropriétés à revendre par les propriétaires. Pour les consommateurs qui avaient déjà assisté à des présentations sur le timesharing et n'avaient pas acheté, les reventes par timeshare représentaient une excellente occasion d'acquérir la multipropriété vacances convoitée à des prix considérablement réduits!

Aujourd'hui, plusieurs sociétés de revente ont établi une solide réputation en ligne et permettent aux consommateurs d'obtenir de information impartiale sur divers produits de multipropriété vacances. La location ainsi que les reventes de temps partagés ont considérablement augmenté et offrent une alternative solide pour ceux qui souhaitent en faire l'essai et ce, à bons prix. L'accès à Internet permet également aux consommateurs avertis de contempler et rechercher les différentes options de multipropriétés vacances qui répondent au mieux à leurs besoins de voyage. Comme les ventes au détail et les taux d'occupation continuent de grimper à l'échelle mondiale, nous pouvons nous attendre à ce que la revente de temps partagés continue de croître proportionnellement et de gagner de l'expansion de ses marchés.

Comme le profil des acheteurs passe lentement de la génération des baby-boomers majoritairement acheteurs dans les années 1990 aux prochaines générations, on peut s'attendre à ce que l'attrait des caractéristiques des multipropriétés vacances attirent la génération X qui approche l'âge de la retraite et celle des millénaires qui commence à fonder leur famille. Selon le rapport ITB World Travel Trends de 2016-17, les millénaires, la génération la plus jeune disposant d'un revenu, ont déjà obtenu leur statut de leaders dans l'industrie du voyage et du tourisme. En tant que génération la plus importante à ce jour, ils seront également le plus grand marché de voyageurs au cours des prochaines années.

L'industrie du voyage en ligne profitera certainement de rejoindre les millénaires qui sont vraiment la génération «connectée». Lors de la planification de leur voyage, les tendances démontrent que les millénaires aiment faire leurs achats en ligne, visiter de nombreux sites et rechercher leurs options et apprécient qu'elles soient facilement accessibles. Ils aiment également utiliser les médias sociaux avant, pendant et après leurs vacances. En fait, plus de 90% d'entre eux publieront des commentaires sur les réseaux sociaux pendant leurs vacances.

Avec cette génération officiellement la plus grande génération «connectée» qui entre sur le marché du voyage, le marché de la revente des temps partagés gagnera certainement à établir une connexion en ligne dynamique qui rejoindra cette génération. En fait, la présence du marché de la revente actuellement en ligne lui donnera sans aucun doute une longueur d'avance sur son marché du détail analogue pour rejoindre la génération des millénaires.

Grâce aux changements favorables de l'industrie auprès du consommateur et à la présence actuelle en ligne de la revente des temps partagés, les acheteurs avisés et rigoureux des prochaines générations envisageront sans aucun doute de considérer les multipropriétés à revendre par les propriétaires comme une stratégie de vacances éclairée et légitime.