International +1 450 675 2741 France : 33 09 75 18 25 88 Canada & U.S.A. : 1 866 769 5656
INFORMATIONS GÉNÉRALES
Les Laurentides vues du Sud de la Floride

Les Laurentides vues du Sud de la Floride

Lors de notre visite à Montréal l'automne dernier, nous avons profité d'une belle journée d'automne pour en visiter les Laurentides.

Une région très fréquentée aux quatre saisons et renommée pour ses paysages montagneux spectaculaires et garnis de nombreux lacs. Ce territoire naturellement riche du bouclier canadien offre aux montréalais, un endroit recherché pour ses activités sportives extérieures, tant en été qu'en hiver.

Nous partons donc tôt après un bon déjeuner. Nous empruntons l'autoroute 15 pour environ 130 kms (80 milles) en route vers le Parc National du Mont Tremblant. Comme tout bon touriste, nous nous arrêtons dans un centre d'information touristique à St-Jérôme et en ressortons avec plus d'information nécessaire pour une virée d'une simple journée.

Vers 11:00, nous arrivons à Mont Tremblant, un des plus grands et prestigieux centres de villégiature en montagne de la Province de Québec. Comme nous conduisons un peu plus au nord, les montagnes de forêts denses s'élèvent davantage, semblables à celles de la nouvelle angleterre américaine. Ce sont des montagnes aux sommets arrondies et très anciennes, un peu moins spectaculaires que celles des Rocheuses ou des Alpes françaises, toutefois bien majestueuses.

Avant d'arriver en ville, nous nous arrêtons raison de se dégourdir les jambes sur un joli sentier longeant le bord d'un lac. Cela fait partie du projet 'du parc linéaire du P'tit train du Nord. http://www.canadatrails.ca/tct/qc/ptittrain.html

D'antan, ces rails permettaient au P'tit Train du Nord de parcourir plus de 200 km, de Montréal à Tremblant traversant les stations de villégiature des Laurentides. Maintenant ces rails ont été transformés en un sentier pédestre pour la marche, le patin à roue alignée, le vélo et le ski de fond en hiver. L'idée de redescendre ce parcours en vélo de plus de 120 milles à travers de superbes paysages sur un sentier asphalté est excitante, et sa montée est, en effet, encore plus remarquable. C'est ici que nous prenons note avec plaisir des paysages impressionnants au feuillage multicolore d'automne.

Après avoir traversé le 'vieux' village de Tremblant, nous arrivons au pied du Mont-Tremblant, d'où la nouvelle station de villégiature nous révèle son tout nouveau développement. Le village de la montagne est construit de style typiquement québécois de magnifiques complexes de condos et hôtels jumelés, boutiques et restaurants sur une enceinte piétonnière, tout ceci sous l'ombre des pentes de ski. C'est une destination tant estivale qu'hivernale et remarquablement photogénique. http://tremblant.com

Après quelques rafraîchissements et une promenade aux environs du village, nous décidons de prendre la télécabine qui nous amène tout au haut du sommet Mont-Tremblant à plus de 875 mètres (soit 2,771 pieds) d'altitude. C'est une journée splendide, ensoleillée avec un ciel bleu clair qui nous permet de voir à des kilomètres à la ronde.

Nous ne pouvons pas demander mieux. Durant notre ascension, nous remarquons plusieurs personnes qui en ont entrepris la montée à pied... c'a l'air péniblement difficile... jadis, nous aussi aurions peut-être choisi cet option. Du sommet, la vue est spectaculaire... d'un coup d'œil, contempler un feuillage d'automne multicolore et grandiose qui s'étend sur les 22,000 km carrés du parc national, et tout au bas, un petit village qui semble bien d'en haut fourmiller de gens.

En retournant à Montréal, nous nous arrêtons dans un petit supermarché local pour acheter quelques victuailles. Quelle surprise, dès que nous franchissons la porte, il nous semble avoir été transporté de l'Amérique du Nord au plein centre de la France. [L'auteur réfère ici, sans doute, aux succursales de Bourassa (St-Sauveur et Ste-Agathe des Monts, bien connues dans les Laurentides pour sa grande variété de fromages importés et québécois tenue en magasin... nous vous invitons à y faire une petite visite lors de votre prochain passage dans les Laurentides.]

Tout se passe en français et les produits étalés sont exactement ce dont vous vous attendez de retrouver dans un supermarché parisien. Miryam a pu trouver sa tamponnade d'olives noires préférée, quant à moi, bien que je recherche 'Marmite', je n'ai pu que trouver 'vegemite', son équivalent australien http://www.britishdelights.com/marmite.htm

Vers les 20h00, nous sommes de retour à Montréal et s'apprêtons à déguster la merveilleuse cuisine canadienne-française.

Martin Crossland
Miami Springs FL USA
Miami Beach Travel Guide